• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
 

Saint Dominique

Homme de prière et homme d'étude, contemplatif et pourtant sans cesse en chemin pour annoncer la bonne nouvelle du salut, ne parlant que de Dieu ou avec Dieu, mais toujours avec ses frères et sœurs, tel fut Dominique, tels veulent être ceux et celles qui le suivent dans l'Ordre des Prêcheurs.

En contemplant dans la prière son Seigneur et Sauveur, Dominique est comme intérieurement poussé à partir annoncer ce qu'il a contemplé. Il quitte la communauté des chanoines d'Osma et devient prédicateur itinérant dans le Midi de la France, où sévit l'hérésie albigeoise. Des sœurs, puis des frères, se joignent à lui, animés par une même soif d'annoncer, par la parole et par l'exemple, l'Evangile de l'amour de Dieu. Frères et sœurs se regrouperont en communautés: Dominique retrouve là ce qu'il avait laissé à Osma, une communauté de vie et de prière, désormais tout entière au service de l'annonce de l'Evangile et elle-même première «prédication de Jésus-Christ». Ces premières communautés vont se multiplier rapidement et ainsi l'Ordre des Prêcheurs se répandra dans le monde entier.

Par leur vie commune, la parole de Dieu proclamée, par leur compassion face à la misère et à la détresse des hommes, frères et sœurs de l'Ordre des Prêcheurs cherchent à témoigner du Dieu qui veut le salut de tous les hommes. C'est là leur raison d'être. Leur prédication s'enracine dans la contemplation, l'étude de l'Ecriture Sainte et de la théologie, mais aussi dans la connaissance du monde et la proximité des hommes. Un style de vie modeste et dépouillé leur permettra de rejoindre les plus pauvres. Dans la célébration commune de la liturgie et dans la prière ils trouvent chaque jour la force nécessaire pour leur tâche d'évangélisation.

Saint Dominique est né aux environs de 1170 à Caleruega, en Espagne. Après ses études à Palencia il entre en 1196 chez les chanoines réguliers d'Osma. Dès 1206 il sillonne les villes et villages du Midi de la France comme prédicateur itinérant. Point d'ancrage de son oeuvre de prédication: le monastère de soeurs de Prouille qu'il a fondé en 1207. C'est à Toulouse qu'en 1215 il installe une première communauté de frères. De là l'Ordre se répandra bientôt dans toute l'Europe. En 1220 se tient le premier Chapitre général de l'Ordre des Prêcheurs à Bologne, ville où Dominique meurt le 6 août 1221.

Qu'est-ce qui a pu pousser Dominique à fonder un Ordre de Prêcheurs? Tout d'abord il y a cette ouverture du coeur aux autres, cette compassion puisée dans l'amour de Dieu. Dominique est saisi par la miséricorde d'un Dieu qui veut le salut de tous les hommes. Sa compassion s'arrête à toute souffrance, tant corporelle que spirituelle. A l'image de Jésus, qui a révélé la compassion et l'amour de Dieu pour les hommes, Dominique compatit profondément à la misère d'autrui, au point de la faire sienne. Dans sa prière il lui arrive de crier: «Mon Dieu, mon Dieu, que vont devenir les pécheurs?»: Que deviendront les hommes qui ignorent la miséricorde de Dieu parce qu'ils n'en ont jamais fait l'expérience? La prière de Dominique devient ainsi mission: Comme le Christ et les apôtres envoyés annoncer la bonne nouvelle du salut, Dominique part à la recherche de ceux qui sont perdus, pour leur apporter la bonne nouvelle qu'ils sont aimés de Dieu.

 
 
 
 
 

© dominicains.ch | Création: Kerusso